Éditorial : Quelle direction prendre? Que faire?

Écrit par 

Presque plus personne ne peut ignorer qu'un système social, économique, financier, politique et « moral » est en train de se fissurer puis de s'effondrer peu à peu sous nos yeux (et sous nos pieds !), entraînant avec lui l'humanité dans un chaos et une misère indescriptibles. Il n'est pas nécessaire ici d'égrainer la longue liste des catastrophes politiques, économiques, écologiques... qui ne fait que s'allonger chaque jour devant notre regard.

Les « solutions » proposées par les États nationaux, au niveau de l'Union européenne ou au niveau mondial, semblent à chaque fois mener à des impasses, voire aggravent les crises. Une expression est véhiculée (sous le couvert) dans le milieu de l'élite politique, économique et scientifique belge, qui se garde bien de communiquer son impuissance au public, de peur de susciter des mouvements de panique : «Le bateau est devenu fou et hors de contrôle».

 

La question brûlante d'actualité et de gravité est : quelle(s) direction(s) prendre ?

 

Dans un passé encore récent, nos peuples ont connus les horreurs de systèmes dictatoriaux, d'idéologies totalitaires et de guerres. Nous ne pouvons tout de même pas (re)tomber dans le piège du premier discours simpliste et séducteur venu, et ainsi reproduire ce passé.

Il n'est pas possible non plus de maintenir simplement nos systèmes de pensée et de fonctionnement actuels... puisque nous constatons qu'eux aussi mènent peu à peu et inéluctablement, aux mêmes catastrophes.

 

Je formule à nouveau la question sous un autre angle encore : Face à ces impasses, que penser ? Que faire ? Sur quoi nous appuyer pour nous orienter?

 

Aurons-nous le courage de sortir complètement de nos habitudes de penser, de sentir et d'agir, de ne pas répéter indéfiniment les mêmes schémas, les mêmes « fausses » solutions qui ne mènent à rien ?

Il doit pourtant bien exister quelque part, des voies d'issue, des chemins pouvant mener l'organisme social à l'équilibre et à la « santé ». Pour les découvrir, il faut avoir la détermination de porter son regard dans de toutes autres et nouvelles directions, de manière rigoureuse, avec profondeur.

 

L'ambition du Mouvement pour la tri-articulation sociale est de contribuer à faire connaître de telles directions, d'inviter le public à s'en saisir, non pas comme de simples théories, objets de spéculations sans fin en vase clos, ou comme des recettes de cuisine toutes faites à appliquer sans plus, mais comme de nouvelles façons d'observer et de penser, de s'associer et de s'organiser en société, nécessaires pour découvrir chaque fois à nouveau, les voies de l'équilibre social.
Il s'agit, à partir de ces nouvelles façons de penser et d'observer, libérées de nos habitudes dépassées et sclérosées, d'agir avec fruit dans la vie pratique.

 

À travers ce site et ce Mouvement nous vous invitons à découvrir et à approfondir cette recherche ainsi que ses multiples applications pratiques, qui prennent peu à peu la relève des structures sociales anciennes et surannées. Ces impulsions nouvelles germent déjà, sous la forme de multiples initiatives, un peu partout sur la planète, et avant tout dans la conscience d'êtres humains de plus en plus nombreux.

 

Stéphane Lejoly

 

 symbole-triskell
2017 - Mouvement pour la tri-articulation sociale - www.tri-articulation.info
 

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire samedi, 21 octobre 2017 19:36 Posté par Gusse Didier

    Je pense qu'un très grand nombre de personnes savent que ce système ne fonctionne plus. Ils le vivent chaque jour, dans leur quotidien. Ils en parlent entre eux. Ils n'ont plus confiance envers les partis politiques d'aujourd'hui. Ils ont fait le constat, chacun à leur façon. Ils sont beaucoup à ne pas voir, entrevoir le chemin à prendre et se posent la question " vers où aller et comment y parvenir ".
    C'est la question que pose,il me semble, avec d'autres mots, Stephane Lejoly.

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire vendredi, 05 mai 2017 03:31 Posté par jacques perrault

    Comment travailler sur la tripartition sociale à paris?
    Y a t'il des groupes de travail?

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire lundi, 22 juin 2015 10:53 Posté par joniaux

    Je pense hélas que votre message commence par une erreur :
    "Presque plus personne ne peut ignorer qu'un système social, économique, financier, politique et « moral » est en train de se fissurer puis de s'effondrer peu à peu sous nos yeux (et sous nos pieds !), entraînant avec lui l'humanité dans un chaos et une misère indescriptibles".
    Hélas, si, beaucoup de gens l'ignorent. Et la presse qui touche 99,9% de la population est aux mains des multinationales, et ne les informera jamais.

    Rapporter

Laissez un commentaire